Ghost in the Shell les premiers Teasers

Chaud !!! Chaud !! Voici les premiers teasers du film live de Ghost in the Shell (GITS pour les intimes) avec « Scarlett Johansson » dans le rôle du Major Kusanagi Makoto, qui est prévu courant 2017.

A première vue, l’ambiance des teasers est très noir et se rapproche particulièrement des premiers films d’animation de la Saga GITS et du manga. J’espère que cette adaptation de Rupert Sanders du manga de Masamune Shirow ne sera pas un bide, comme le fameux « Dragon Ball évolution » que je n’ai toujours pas vu par respect pour l’oeuvre d’Akira Toriyama.

scarlett-johansson-major-kusanagi-makoto

 

Quand j’ai su qu’il y allait avoir un film Ghost in the Shell, j’étais aux anges, mais c’est vite redescendu quand j’ai su que le rôle du major serait tenu par Scarlett Johansson, je me disais qu’il y avait tant de bonne actrice asiatique pour jouer le rôle de Makoto.

rinko_kikuchi

Personnellement j’aurais préféré l’actrice Rinko Kikuchi à Scarlett, qui est jouer dans « Pacific Rim »  de Guillermo del Toro et dans « 47 Ronin » de Carl Rinsch, deux film dans les quels ou j’ai bien aimer son jeux de rôle.

 

 

Après tout la polémique et l’encre numérique qu’a causé l’obtention du rôle de Kusanagi par Scarlett, il semblerais que les studios n’on pas trouver de meilleur idée que d’asianiser Scarlett pour tué la polémique. (voir plus sur le sujet)

Vivement 2017 pour que je puisse aller le voir au cinéma, bon visionnage.

 

 

Ghost in the Shell (攻殻機動隊, Kōkaku kidōtai), parfois abrégé GITS, est un manga de Masamune Shirow prépublié au Japon dans Young Magazine en 1989. Deux autres mangas, Ghost in the Shell 2: Man-Machine Interface et Ghost in the Shell 1.5: Human Error Processor, sont ensuite publiés entre 1991 et 1997. La version française des trois œuvres est publiée par Glénat.

Ghost (en anglais : le fantôme, l’esprit) fait référence à l’esprit, à l’âme humaine. Le ghost est ce qui fait la différence entre les robots et les humains. Shell fait référence tantôt à l’enveloppe humaine robotisée (en anglais : la coquille, la carcasse), tantôt au programme ou au système (shell informatique) dans lequel le ghost peut être inclus et qui fait le lien entre celui-ci et l’extérieur, pour les connexions réseau, comme pour les entrées et sorties physiques.

Source: Wikipedia.

Rinko Kikuchi